En réponse à Brice Couturier - France Culture 25/01/14

© INSERM / Fotolia

Monsieur Couturier, pour répondre à vos questions qui résonnent malheureusement comme des sentences affirmatives, j’aimerai vous parler de mon cas :

J’habite une petite ville agricole de Haute Normandie. Mon voisin de gauche n’est pas agriculteur et toute sa famille est en bonne santé. Mon voisin d’en face est un ancien agriculteur dit conventionnel et sa fille âgée de 38 ans souffre d’un cancer. Mon voisin de droite est un vendeur de pesticide à la retraite : sa femme souffre d’alzheimer, sa fille a subit une malformation de naissance qui la rend invalide totale et lui-même en est à son deuxième cancer.

Le monde agricole vie en silence une véritable hécatombe, peut-être encore plus lourde que les victimes de l’amiante. Pour vous détailler les faits voici le rapport accablant de l’INSERM, paru en juin dernier dans un silence médiatique assourdissant :

http://presse-inserm.fr/pesticides-effets-sur-la-sante-une-expertise-collective-de-linserm/8463/

En tant que chroniqueurs sur une grande radio du service publique vous vous devez de connaître cela. Et au moins par respect pour les victimes de cette boucherie, que votre voix nous fasse entendre les points d’interrogation de vos chroniques ! Par pitié laissez les lobbyistes asséner ces contre-vérités à votre place.

Merci.

Stéphane

PS : Voici vos mots :

« …Plus généralement, la méfiance envers les innovations technologiques :
- les pesticides, qui permettent de résister aux bactéries insectes et champignons qui font l’objet d’une suspicion généralisée,
- Les OGM, (créé il y a 30 ans par des français du reste) qui entre dans l’alimentation d’un milliard d’être humain sont fauchés et interdits chez nous.

Bref la gauche incarne t elle encore dans le domaine agricole le progrès ou la peur devant les conséquences imprévisibles de l’innovation technologique ? »

hopstop
hopstop:

An elephant falling out of a suspension railway car in Wuppertal, Germany (1950).

The Althoff Circus organised a publicity stunt by putting a baby elephant on the floating train at Alter Markt station. As the elephant started to bump around during the ride, she was pushed out the wagon and she fell into the river Wupper. The elephant, two journalists, and one passenger received minor injuries. After this jump, the elephant got the name of Tuffi, meaning ‘waterdive’ in Italian. Both operator and circus director were fined after the incident. - wikipedia

hopstop:

An elephant falling out of a suspension railway car in Wuppertal, Germany (1950).

The Althoff Circus organised a publicity stunt by putting a baby elephant on the floating train at Alter Markt station. As the elephant started to bump around during the ride, she was pushed out the wagon and she fell into the river Wupper. The elephant, two journalists, and one passenger received minor injuries. After this jump, the elephant got the name of Tuffi, meaning ‘waterdive’ in Italian. Both operator and circus director were fined after the incident. - wikipedia

Avec Jean-Louis Basdevant, Physicien, Directeur de recherche au CNRS, spécialiste de physique des hautes énergies et dastrophysique nucléaire. Professeur de 1969 à 2004 à LEcole Polytechnique où il a enseigné la Mécanique quantique, lEnergie nucléaire, et lEnergie et lEnvironnement. Auteur de Maîtriser le nucléaire (éditions Eyrolles 2011)‬

Entretien sur France Culture avec Jean-Louis Basdevant le 26/06/2012
Physicien, Directeur de recherche au CNRS, spécialiste de physique des hautes énergies et d’astrophysique nucléaire. Professeur de 1969 à 2004 à L’Ecole Polytechnique où il a enseigné la Mécanique quantique, l’Energie nucléaire, et l’Energie et l’Environnement. Auteur de Maîtriser le nucléaire (éditions Eyrolles 2011)‬

Extraits

"Depuis que s’est passé Fukushima, j’ai vu un certain nombre de choses qui se sont passées à EDF - on a entendu des histoires d’accidents à Gravelines, à Paluel, à Marcoule etc."

Accidents et incidents nucléaires à Gravelines
En 2010, 2009, 2006, 2002, 1999 et 1989 
(Sources Wikipedia + ASN)

Accidents et incidents nucléaires à Paluel
En 2011, 2009 et 2004 
(Sources Wikipedia + ASN)

Accident nucléaire à Marcoule en 2011
(Sources Wikipédia + ASN)

"Concernant les problèmes de béton fissuré par Bouygues pour l’EPR de Flamanville. En tant que citoyen, je trouve cela absolument inadmissible, c’est impensable ! Il faut que le public sache ces choses là !" (Source Le Monde + Le Canard Enchaîné)

"On a un problème, ce sont des compagnies privées qui s’occupent de ça, on a un problème de décision politique, car c’est une décision politique. J’emploie le mot "politique" dans le sens le plus noble,  c’est à dire  "la vie de la cité". Le fait qu’il y ait une énorme sous-traitance maintenant du personnel de maintenance dans les centrales, c’est des la folie ! C’est de la folie, dans le démantèlement de la centrale de Brennilis, il y a tellement de couches de sous-traitances, qu’on ne sait pas en haut à quelle étape on est en bas ! Si ce n’était pas potentiellement tragique, ce serait une rigolade !" (Sources Wikipedia + ASN)

"Installer un nouveau radier sous Fessenheim, je trouve ça très bien, mais Fessenheim, non seulement c’est en zone sismique, c’est au dessus de la plus grosse nappe phréatique de France (33 milliards de mètres cube) qui est commune à la France et à l’Allemagne. Les allemands s"émeuvent que l’on ait installé une centrale à cet endroit. Mais que peut-on leur répondre ? En cas de problème sismique, le canal du Rhin est construit en surplomb de la centrale, risquerait d’inonder la centrale. Le dernier tremblement de terre a eu lieu en 1350, on peut faire toutes les hypothèses que l’on veut. De plus, Fessenheim est construit à l’aplomb de la vallée du Rhin (la "banane bleue de l’Europe"). C’est la région la plus industrielle et la plus peuplée en Europe. C’est à dire qu’en cas d’accident nucléaire comme Fukushima, il n’y a pas besoin de tsunami." (Sources Wikipédia + ASN)

Lire Cancer de la Thyroïde et Tchernobyl - Doctissimo"J’aime bien l’explication selon laquelle l’augmentation des cancers serait dûe à des dépistages plus suivis…C’est presque du Claude Allègre, un peu comme si on nous disait que les changements climatiques que plus personne ne conteste étaient dûs en grande partie à une meilleure précision des baromètres  et des thermomètres… Ma foi."

Lire Cancer de la Thyroïde et Tchernobyl - Doctissimo
"J’aime bien l’explication selon laquelle l’augmentation des cancers serait dûe à des dépistages plus suivis…C’est presque du Claude Allègre, un peu comme si on nous disait que les changements climatiques que plus personne ne conteste étaient dûs en grande partie à une meilleure précision des baromètres  et des thermomètres… Ma foi."